Ils ont sollicité les services du CEP et de Transitions Pro Occitanie !

Technico-commercial depuis 10 ans, Antoine a souhaité réorienter son parcours professionnel en reprenant l’exploitation agricole familiale dans le Tarn-et-Garonne, suite au départ à la retraite de ses parents.

Antoine a été accompagné par une conseillère en évolution professionnelle (CEP) afin de sécuriser ce projet de reprise d’entreprise (compétences nécessaires, atouts à valoriser, étude de marché, plan prévisionnel financier…).

Afin de démarrer sereinement sa nouvelle activité, Antoine a mobilisé le dispositif « Projet de Reconversion Professionnelle (Dispositif Démissionnaire) », géré par les associations Transitions Pro, qui permet aux salariés en CDI de démissionner, en bénéficiant de l’assurance chômage, pour mettre en œuvre un projet de formation ou de création/reprise d’entreprise.

Début février, la commission de Transitions Pro Occitanie a ainsi validé le caractère « réel et sérieux » de son projet : il peut donc paisiblement prendre la succession de ses parents et changer de vie.

 

Conseillère de vente dans une enseigne de surgelés depuis 7 ans, Sonia souhaite se reconvertir vers le métier de garde équestre. Elle souhaite aujourd’hui exercer une activité professionnelle plus proche de ses centres d'intérêt et de sa passion qui sont respectivement la préservation de l'environnement et l'équitation.

Avec sa conseillère en évolution professionnelle, Sonia a pu analyser les différents aspects de ce projet : exploration du métier grâce à des enquêtes et des rencontres avec des professionnels du secteur, identification des perspectives d’emploi, choix de la bonne formation etc.

Pour financer la formation nécessaire, Sonia a sollicité un financement dans le cadre du « Projet de Transition Professionnelle » (PTP), dispositif géré par les associations Transitions Pro. Ce dispositif permet à un salarié de suivre une formation pour changer de métier grâce au financement du coût de la formation et du salaire. Sonia a pu déposer un dossier travaillé et argumenté grâce à l’accompagnement CEP.

La commission de Transitions Occitanie ayant accepté sa demande, Sonia est actuellement en cours de formation pour devenir garde équestre : elle est ravie !